Rebecca Costa

Sociobiologiste américaine, experte des technologies et de la gestion adaptatives

Toutes les 48 heures, nous produisons autant d’information que nous en avons produit des débuts de l’humanité jusqu’en 2003. Cette explosion digne de l’ère cambrienne se heurte à la limite d’absorption de nouvelles données du cerveau humain et à sa capacité à s’y adapter. C’est ici qu’entre en jeu l’entrepreneure et sociobiologiste primée Rebecca Costa. Dans une aventure fascinante à la découverte de notre évolution jusqu’à notre situation actuelle et des stratégies et outils novateurs dont nous disposons maintenant pour prendre les meilleures décisions dans les meilleurs délais, madame Costa ouvre toute grande la porte d’une nouvelle ère de leadership intelligent.

Sur le même ton provocateur que Thomas Friedman, Malcolm Gladwell ou Jared Diamond, Rebecca Costa applique les leçons tirées de la nature aux ruptures auxquelles font aujourd’hui face de nombreux secteurs, dont les soins de santé, la finance, la fabrication, la transformation des aliments, l’énergie, les services sociaux, l’éducation, la gouvernance, les transports, la technologie et le commerce de détail. En plus d’avoir lancé avec succès de nombreux produits pour General Electric, Apple, 3M et bien d’autres, elle a rédigé The Watchman’s Rattle: A Radical New Theory of Collapse, un livre qui a paru dans 26 pays et qui a figuré parmi le 1 % des livres les plus vendeurs chez Amazon pendant cinq années consécutives. L’ouvrage explique comment l’accélération de la complexité aboutit à une impasse et à une confusion générale entre les faits empiriques et les croyances infondées, menant ultimement à des décisions irrationnelles. De nombreuses solutions pratiques existent pourtant, selon son auteure.

Ceux qui ont côtoyé madame Costa la trouvent « perspicace », « brillante », « amusante », « conciliante », « confiante », « divertissante », « très éloquente », « visionnaire » et « inspirante ». Sa vision futuriste, son sens des affaires et ses compétences oratoires dignes d’un conteur rendent mémorables toutes ses présentations.